mercredi, juillet 05, 2006

Piscine et Médiathèque
enquête sur les prix
.
.
Le marché pour la réalisation de la piscine a été fixé a 19 millions d'euros par le conseil municipal.
Avant la fin des travaux, on s'attend à 45 millions d'euros au moment du décompte définitif.
Comment ont été passés les avenants ou les marchés séparés?
Le directeur des services et le directeur des marchés peuvent ils expliquer les ordres reçus?
Ou bien un avenant global a été conclu à l'initiative des parties pour les "retouches" dont madame se vante , et dans ce cas l'avenant est illégal.
Ou bien on a saucissoné le marché? Il semble qu'on ait volontairement écarté du marché de la piscine, tous les marchés complémentaires. Ce systéme est peut être habile, mais trop connu et en tout cas illégal. Tous les marchés relatifs à la piscine, doivent s'ajouter au marché initial. Tous ces marchés forment un tout.
La population veut la clarté. Madame le trésorier principal sous l'autorité du trésorier payeur général devrait être en mesure de rechercher la vérité
.
.
En ce qui concerne la médiathèque le marché initial a été augmenté de sept millions d'euros par un avenant du 30 mai 2006. Cet avenant n'a pas été déféré par le préfet en partance, mais il reste illégal en soit. C'est ce qu'avait écrit le préfet lui même dans un premier temps. Des travaux nouveaux vont être engagés. Avec quels contrats? Dans le cadre de quelle légalité?
La population souhaite à bon droit un peu de lumière.
La Voix

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home