mardi, septembre 11, 2007

Seul dans l’urne


Un internaute me demande si je suis prêt à un front commun démocratique, comprenant les sympathisants UMP, vert, Modem, et divers droite, et divers gauche. Pourquoi pas d’autres ? C’est une idée sérieuse qui mérite examen. Le sujet doit faire l’objet d’une délibération entre ceux qui s’aiment et ceux qui ne s’aiment pas. Il faut apprendre à s’aimer quand même.

Après 37 ans de rénovation urbaine et de progrès social, la ville s’approche du précipice.
On revient en arrière. Il faut aimer le passé, mais pour le dépasser.
Le clientélisme prend une dimension jamais connue.
De nouveaux profiteurs sont prévus dans la liste des sortants.
Les électeurs ne doivent pas laisser croire, laisser dire qu’ils se sont laissés acheter.
Il n’y a pas de déshonneur à répondre aux invitations.
Il faut se mêler à la foule dans les réceptions et ailleurs.
Dans l’urne on est seul.
Charles Ceccaldi-Raynaud

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home