vendredi, septembre 07, 2007

HOMMAGE A LEON RABOT

Son nom se trouve associé à l'Histoire de Puteaux.
Comme le dit Ernest RENAN dans ses souvenirs de jeunesse :
"Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé ».

Léon RABOT a été un artisan courageux de l'Organisation à Puteaux de la lutte contre l'Occupant et contre Vichy. Il s'est battu les armes à la main.

Après la Libération il a organisé les Sports à Puteaux. Il ne vivait que pour la promotion du sport. Il est le créateur du Comité des Sports, à l'époque où la gestion du sport était confiée provisoirement aux associations.

En souvenir de ses triomphes courageux, j'ai fait bâtir une statue de son visage ardent à l'entrée de l’île, à proximité du hall des Sports. C'est avec lui en effet que j'ai réalisé le hall des sports qui fut le premier grand espace sportif couvert dans l’île.

La statue vient d'être déplacée. Elle a été exilée au pied d’un mur vieilli un peu comme au piquet j'espère provisoirement.
Un kiosque en fer torsadé a été implanté à sa place. Ce mobilier décoratif, aurait été mieux implanté et plus en harmonie à la roseraie.

Un ouvrage statuaire symbole de l’effort eut été peut être plus souhaitable.
Quoiqu’il en soit je donne mon approbation à tous les embellissements même les plus modestes. A l’occasion du déplacement de cette statue, un hommage respectueux à Léon Rabot a paru s’imposer. J’ai reçu des appels en ce sens

Après sa mort, j'ai jeté avec son fils ses cendres sur le terrain de football qui symbolisait sa vie. Selon Alfred de MUSSET : "Les larmes du passé fécondent l'avenir". Respecter le passé ce n'est pas non plus revenir en arrière, comme certains le voudraient à contresens de l’histoire.
Léon RABOT reste une fleur éternelle et immobile d’un moment intense de l’histoire de la ville.
Il demeure pour les jeunes qui ne l’ont pas connu un hymne à la jeunesse,pour les jeunes et pour tous, un soldat de l’idéal sportif et patriotique.

Charles CECCALDI-RAYNAUD.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home