mardi, mai 23, 2006

Impôts : plus 4,8% en 2006
Quand madame le Maire transitoire écrit dans le Puteaux infos, elle devrait s'appliquer à dire la vérité et à parler avec la plus scrupuleuse objectivité.
Le Puteaux infos n'est pas un journal personnel. Il est le journal de tous. Il s'adresse à tous Il suppose une objectivité scrupuleuse et respectueuse de tous.
Il n'en est rien. Madame le Maire s'autorise à prendre des libertés avec la vérité. Cette dérive hors des règles imposées constitue un manquement grave vis-à-vis de la population, dont la confiance a été sollicitée et trompée.
Sur le site de la Mairie, appartenant à la Mairie, Madame le Maire s'est autorisée a s'attibuer, contre toute vérité et même contre toute vraisemblance le mérite de la bonne gestion financière de la ville, observée par la revue Challenge spécialiste des finances.
Cette revue faisait remarquer que la situation de la ville en matière de finance était excellente en 2004: pas de majoration d'impôt, pas d'emprunt, pas de dépense inutile ou futile.
En 2006, sous l'autorité de madame le Maire actuel, le Puteaux infos n'a pas hésité à mettre un nom sur ces résultats remarcables : celui de Madame le Maire.
La revue Challenge saisie par le Maire des 35 glorieuses, a rectifié ses conclusions. Elle a reconnue que les mérites qu'elle avait attribué s'adressaient à un autre.
Avec ses méthodes de fausse innocence, Madame le Maire rétorque qu'à l'époque en question, elle était premier adjoint chargé des orientations financières.
Contre vérité;
L'adjointe de l'époque n'a jamais ni rédigé les orientations, ni jamais équilibré le budget.
Où aurait-elle appris la science financière, si difficile, si délicate si rigoureuse.
Peut-être à la maternelle de Miomo près de Bastia aux côtés d'une de ses "condisciples" aujourd'hui, employée de Mairie.
Le premier adjoint de l'époque n'a jamais participé à autre chose qu'aux abondantes festivités qu'elle organisait et qu'elle a développé par la suite, une fois libérée des pesanteurs des règles fiancières.
Dès qu'elle a été en fonction, madame le Maire a fait décider une forte majoration de l'impôt de 4,8%, tout compris.
Cette hausse injustifiée évitera d'augmenter la fiscalité l'an prochain en année électorale, avant de reprendre l'ascenseur fiscal.
Madame le Maire a également augmenté le prix de la médiathèque en construction, de 7 millions d'euros toutes dépenses confondues, en attendant le décompte définitif, gros consomateur d'argent. Du jamais vu, surtout dans le cadre d'un avenant frappé d'une irrégularité grossière.
Le Puteaux infos devrait avoir, et a eu pour mission d'établir avec la population un lien de confiance dans l'information distribuée.
A partir du moment où cette règle fondamentale n'est plus respectée, la population a compris. Elle n'a plus confiance
La Voix..

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home