samedi, mai 20, 2006

DIARRHEE VERBALE ABONDANTE

Gérald Lambilliote accouche avec peine de son propre éloge. Il est bien le seul à le faire. Qu'a t-il réussi dans sa vie collective, vide de sens, qui lui permette tant d'arrogance injustifiée?

A son propos il a été question de diarrhée verbale. Il ne connaît pas l'expression. Il ne comprend pas toujours immédiatement.

D'autres personnes que lui, ont des enfants ou des épouses qui travaillent en mairie. Elles ont eu le courage, que le poltron n'a pas, de refuser le culte de la petite personnalité, qui leur était demandé abusivement. Le bloger servile n'a pas relevé cette irrégularité,qui consiste à présenter aux parents, aux enfants, aux employés des exigences extra -professionnelles de ralliement forcé à sa personne, qui enlève à l'élu sa dignité d'élu.

Avoir l'esprit de famille ce n'est pas seulement tout donner à ses enfants, pourvu qu'il n'en résulte aucun dommage pour autrui, comme c'est le cas actuellement à Puteaux, c'est d'abord et avant tout d'exiger des enfants, qu'ils respectent leurs parents.

Sans le respect de ce principe familial fondateur, repris dans les Dix Commandements, la famille s'effondre dans un tourbillon de poussière desséchée.

Allez donc faire comprendre à un administré servile, qu'un enfant bien élevé doit se soumettre, avec joie, à cet impératif hautement moral de respect de son père et de sa mère, quelque soit son âge.

La Voix

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home