vendredi, février 02, 2007

Petite erreur,

Madame Jeanne parle d’une période qu’elle n’a pas vécue.
Mon prédécesseur n’a pas démissionné pour raison de santé, mais je trouve élégant de le laisser croire.
Le monsieur dont j’ai fait l’éloge, et qui a de la famille à Puteaux, a été amnistié par un arrêt de la cour de cassation. Rappeler des faits amnistiés constitue un délit.
Soyez prudente madame.
Ne vous trompez pas d’ennemi.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home