mercredi, juin 21, 2006

Après deux mois de silence sur l'affaire Koubi le Parisien se réveille pour s'abîmer dans l'approximation.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home