mardi, juin 20, 2006

séjours temporaires

Extrait du parisien en date du 16 juin
HAUTS DE SEINE
Maisons de retraite : les séjours temporaires se multiplient
Florence Hubin
Le Parisien


"A LA VEILLE de l'été, la majorité des places temporaires dans les résidences pour personnes âgées affiche complet. Pour les retardataires, ou pour ceux dont la santé ou la perte d'autonomie se serait subitement aggravée avant le départ en vacances des enfants, il reste encore quelques lits disponibles (voir encadré). Si elles existent toute l'année, ces places d'accueil temporaire sont en effet très demandées pendant la période estivale. Cela permet à la famille ou aux proches qui s'occupent d'un parent âgé quotidiennement de partir en vacances et de souffler un peu. Face à la demande, ce type d'accueil est encouragé par les pouvoirs publics et les nouveaux établissements en disposent tous ou presque. Dans les Hauts-de-Seine, une incitation financière a même été mise en place depuis l'année dernière, pour combler le manque à gagner que représente un lit laissé vide entre deux séjours temporaires : « Le département verse une subvention forfaitaire de 7 700 par lit d'accueil temporaire », explique Philippe Juvin, conseiller général en charge de la santé et de la solidarité. Cette mesure est issue des conclusions des Etats généraux de la solidarité qui avaient réuni professionnels et associations. Elle s'intègre aussi dans une politique orientée vers le maintien au domicile des personnes âgées, quand c'est possible : « Nous voulons proposer aux familles le panel le plus élargi, pour qu'elles puissent garder leur parent âgé. Or, il faut leur donner la possibilité de souffler », explique l'élu.
Des aides financières possibles Il faut savoir que les séjours temporaires fonctionnent avec les mêmes tarifs journaliers que les longs séjours. La personne âgée peut donc bénéficier de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) et, si ses ressources sont très modestes, demander l'aide sociale, même temporairement. Pour tout savoir sur les aides financières, renseignez-vous au service solidarité du conseil général ou au service de votre mairie qui s'occupe des personnes âgées : les fameux Clic, en français centres locaux d'information et de coordination gérontologique. Ils doivent pouvoir vous aider"

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home