vendredi, juin 16, 2006

LA GRANDE SALLE A MANGER BARRICADEE
.
Les portes latérales sont désormais fermées hermétiquement. L'air peut à peine pénétrer. Jeudi 15 le maire en transit déjeunait encore dans cette salle barricadée. Tout dictateur veut son bunker.
.
Quand on est maladroit on le demeure. La lumière filtre au bas des portes. Elle traduit les présences cachées. Les victuailles arrivent par l'ascenseur depuis la cuisine. Tout le monde le voit. Tout le monde le sait. Les cuisiniers, les serveurs et leur chef sont les premiers à subir l'information.
Au besoin tout ce monde sous pression parlera quelque soit le commissaire.
En réalité, sauf exception ou invitation à l'extérieur, le Maire en transit se fait servir tous les jours, ainsi que ses amis, et son entourage, utilisés comme faux prétexte.
La population appréciera ce goût immodéré de la grande table gratuite, auquel répond celui du vêtement snobissimo.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home