jeudi, juin 15, 2006

Monsieur KOUBI a vendu sa villa à la ville.
.
En relation avec madame Joëlle Ceccaldi monsieur Koubi a obtenu que la Mairie passe avec lui des contrats dans l'informatique.
Sa contribution paraît vite inutile. Ses honoraires ne sont pas gratuits. Il est mis fin au contrat avec monsieur Koubi, malgré le mécontentement de Joëlle Ceccaldi.
Monsieur Koubi se trouve contraint de vendre sa villa rue Gambetta. Il s'adresse à nouveau à son amie Joëlle.
De conciliabules en conciliabules, de repas en repas, madame Ceccaldi et monsieur Koubi obtiennent l'achat par la ville de la villa de ce vieil ami.
On explique au conseil municipal, que les critiques sur le manque de places en crèche commencent à intéresser l'opinion.
Certains s'étonnent q'une crèche puisse être installée dans la villa d'un particulier.
Aujourd'hui on apprend que seul quinze lits pourront être installés dans cette villa.
Monsieur est redevable envers Joëlle Ceccaldi. Le Maire en transit le fait désigner par les bénis oui oui du conseil municipal pour siéger au conseil d'administration de l'office, à la suite de la démission d'un administrateur retiré en province, et que l'on a contacté pour réaliser l'opération.
Monsieur Koubi a pour mission de gêner le fonctionnement de l'organisme. Il a commencé dès la première séance. Mais monsieur Koubi n'est qu'un petit supplétif, même pas un valeureux harki. Sa présence témoigne de la lâcheté de madame le Maire en transit, qui n'a pas osé se faire désigner elle-même
La Voix

2 Comments:

Anonymous Humilité said...

En ce qui concerne cet article, si vous dites vrai, je m'inquiète ! effectivement en raison de ses marches, cela voudrait dire qu'un petit enfant handicapé ne pourrait prétendre à rencontrer d'autres camarades, je rappele qu'il est necessaire de laisser un enfant handicapé le plus possible autonome. La peut être qu'un parent serait obligé de le porter? De plus en cas d'évacuation d'urgence ? C'est discriminatoire !

Humilité

15 juin, 2006 20:31  
Anonymous Anonyme said...

Magouille, magouille tu nous suis, voilà 2 ans que ça dure alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
Une crèche avec des marches, et les poussettes comment vont-elles passer, rester dehors bien sur sous la pluie.
Ce Monsieur K. fait parti du lot d’incapables et de profiteurs entourant Madame Le Maire !
Question lâcheté Madame Le Maire est bien placée, elle ne signe même pas les non renouvellement de contrat, elle préfère laisser un de ces adjoints le faire à sa place, par contre si vous croisez Madame Le Maire, regardez la droit dans les yeux, vous verrez qu’elle baisse les yeux et vous appelez cette personne « Le Maire ».
Lorsqu’on est Maire d’une Ville comme Puteaux il faut savoir garder la tête haute Madame, vous ne valez en rien ni votre père, ni votre mère qui était une femme droite et honnête.
Amitiés sincères.
L’Hombre

15 juin, 2006 21:23  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home