jeudi, juin 15, 2006


De la jouissance d'une illusoire domination



La responsable des agents d'entretien figure au nombre des victimes du délit d'opinion, institué à la mairie. La sanction qui a frappé la responsable ne s'est pas limitée au déplacement. Pour l'humilier, elle a été sommée de prendre la balayette et de nettoyer en profondeur les WC.
Plusieurs autres victimes envisagent de monter une association, devant l'horreur des procédés employés. Cette anecdote mérite d'être connue et propagée. Elle révèle la petitesse d'un esprit sans culture, et la perversité d'un caractère dominateur et féroce, alimenté par l'ambition démesurée.
Les auteurs et les complices de ces vexations, d'un autre temps et d'un autre régime, verront à leur tour venir le grand balais des urnes.
En démocratie ce sont les électeurs qui détiennent le pouvoir. En république les plus humbles sont les plus forts.





1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

charles le ballet fes fin de contrat n a pas la memes fin pour tous cars certains ont leur lettre de fin de contrat et une semaine apres on leur annonce un nouveau contrat la il y a de la leche.donc encore de futur baveur espion de madame

16 juin, 2006 13:57  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home