vendredi, mars 02, 2007

Budget 2007 : un projet conforme aux engagements

Tribune de Jean-Claude CARON, Vice-Président du Conseil général en charge notamment du budget

"Le budget 2007 sera voté le 30 mars par le Conseil Général.
Les promesses électorales étant d'actualité la question est de savoir si la majorité tiendra tous ses engagements. La réponse est un « double oui » puisqu'au renforcement des mesures déjà appliquées s'ajouteront cette année de nouveaux plus.

Non seulement les crédits consacrés à la garde des jeunes enfants, le maintien à domicile des personnes âgées, les activités 16-18 heures des collégiens, etc. seront reconduits mais le budget comportera d'autres priorités nouvelles.

Voici des exemples :

-- la lutte contre les exclusions afin de favoriser l'intégration des personnes handicapées, le retour à l'emploi des Rmistes, l'égalité des chances à l'école, davantage de logements sociaux, la sécurité des hommes et des biens…

-- le développement de la politique menée en faveur des quartiers défavorisés et des hommes et femmes qui y habitent. 16 communes bénéficieront d'actions et de moyens supplémentaires pour l'emploi, le développement économique, l'habitat, la réussite éducative, la prévention de la délinquance, le soutien à la citoyenneté et l'accès aux soins.

-- un accroissement considérable des crédits pour les transports en commun (les tramways, la ligne de métro n°13, la mise en site propre de lignes de bus) mais aussi pour des travaux sur les routes nationales devenues routes départementales. S’y s'ajouteront la création de pôles de compétitivité, la modernisation et le développement du secteur de la Défense, le très haut débit, autant de projets confortant l'attractivité des Hauts-de-Seine, facteur de création d'emplois.

Cela ne se fera pas au détriment de la culture, du sport, du soutien aux associations ou bien de la reconquête de la Seine ou de la lutte contre les pollutions.

Il ne s’agit pas d’empiler les mesures mais d’effectuer des choix et de retenir des priorités permettant de continuer à faire du « 92 » un département exemplaire et d'avenir pour ceux qui y vivent, ceux qui y travaillent, ceux qui créent des emplois.

... et de le faire non pas dans la perspective de telle ou de telle prochaine élection mais pour les décennies qui viennent et pour les générations envers lesquelles nous avons des devoirs et des responsabilités.

Parallèlement nous déciderons de la simple reconduction des taux des 4 taxes départementales qui demeureront très inférieurs à ce qu’ils sont ailleurs. La dette continuera à être très faible puisqu'elle correspond à 3 mois de recettes de fonctionnement grâce à un autofinancement provenant des droits de mutation qui sont aussi le signe de l'attractivité des Hauts-de-Seine.

Ce sont les grandes lignes du budget que la majorité du Conseil Général adoptera avec la volonté de poursuivre une politique conforme aux enjeux et aux attentes des Alto-Séquanais."
Parue dans le 92 express n°17

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Ces informations sur la politique départementale sont intéressantes.

Il serait intéressant que vous nous en fassiez part plus souvent.

cordialement

Benoît

03 mars, 2007 23:37  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home