jeudi, février 08, 2007

Une employée municipale condamnée


La mairie ne serait-elle que le repaire des incompétences et des coups tordus?

Une employée vient d’être condamnée pour coups et blessures à :
-600 euros d’amende,
-1200 euros de dommages et intérêts et
-à 700euros de remboursement de frais médicaux.

Sur son blog, l’employée avait nié toute agression, elle n’était même pas sur les lieux.

Aujourd’hui sur le même blog du 07/02/2007 elle reconnaît :" avoir tiré les cheveux et donné une gifle d’une grande force".

La victime a été hospitalisée et a fait l’objet d’un arrêt de travail de deux mois et de menaces de mort : voilà pour la vérité.

La condamnée a cru que la fréquentation intime de madame le Maire la protégerait de la justice pénale.

Cette année elle a été érigée au rang de personnalité locale et a été invitée à la grande réception.
Madame le Maire lui a fait verser un secours de 750 euros, alors que deux traitements rentrent dans cette famille.

Le 2/01/07 la condamnée écrit pourtant sur son site : « je ne suis pas à 140 euros près par mois ».

La femme condamnée fait figure de symbole dégradant de la mairie depuis près de trois ans.

Il faudra bien nettoyer les écuries d’Augias.

Les putéoliens veulent un Maire qui possède quelques notions élémentaires de morale.

Qu’attend la condamnée pour faire appel ?

Il est vrai que moralement c’est madame le Maire qui est condamnée.

Les photos du commissaire sur chaque numéro du magazine municipal ont été sans effet.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home