vendredi, juillet 18, 2008

Adieu ami Cancelloni,


Nous nous connaissions depuis 35 ans. Il possédait toutes les qualités. Il portait en lui la magie de l’amitié. La fidélité soutenait ses pas.
Il possédait les diplômes techniques les plus élevés. Il avait su sortir du technique pour s’intéresser à la philosophie à la littérature et à l’art.
Son épouse Sylvie qu’il adorait et qui lui a donné deux beaux enfants, a bien voulu soutenir mes efforts municipaux, dans une période financièrement difficile, en qualité de conseillère municipale.
Elle était la plus jolie tout comme aujourd’hui.
Ami tu es loin désormais des querelles des hommes.
Tu t’étais déjà retiré de leur agitation stérile.
Reste en paix.
Ceux qui t’ont aimé ne t’oublient pas.
Adieu l’Ami.

Charles Ceccaldi-Raynaud

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home