mardi, mai 27, 2008

La subvention de la ville à l'OPHLM réduite de moitié

En 2003 la ville que j’avais l’honneur d’administrer, a versé 8 millions d’euros à l’Office pour la réhabilitation de son patrimoine.
En 2004, étant devenu président de l’Office HLM, j’ai demandé par lettre du 21 décembre 2005, une subvention de 7.200 000 euros.
Un coup de téléphone m’a invité à faire une autre lettre limitée à 4.236 000 en raison de remarques mal interprétées de la mission interministérielle d’inspection du logement social.
J’ai fait publier le rapport de l’inspection.
L’importance de la subvention est soulignée, mais la réduction de la subvention n’est pas demandée.
Au contraire l’Inspection générale reconnaît que l’ancienneté d’une partie du patrimoine, justifie une forte subvention.
L’année suivante, j’ai à nouveau demandé une subvention de 7 millions d’euros, à peine inférieure à celle que j’avais, en qualité de Maire, attribué à l’Office en 2003.
Refus.
La politique passe avant le confort des habitants.
J’ai fait faire une étude. Pour mettre à niveau le patrimoine de l’Office, il faut 10 millions d’euros tous les ans pendant 10 ans.
La subvention votée par la majorité du conseil municipal est ramenée à moins de 5 millions.
Madame le Maire n’aime pas les HLM.
Elle possède une des villas les plus chères de Puteaux.
La Voix

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home