dimanche, juin 01, 2008

Plumes du paon et fausses menaces équivoques

Jean Nouvel a gagné le concours pour la tour signal à la Défense.
Madame le Maire qui préférait un autre candidat, menace de ne pas modifier le POS municipal nécessaire pour cette réalisation
Or elle a pris le 27 avril 2008 un arrêté en vue de l’ouverture de l’enquête publique destinée à cette modification.
Un arrêté précèdent du 13 mars 2008 décidait déjà la modification du POS. Il a été annulé par l’arrêté du 25 avril parce que mal rédigé par les proches de madame le Maire.
Par ailleurs et surtout, on ne peut pas modifier le projet gagnant à postériori, il s’agit donc d’une fausse menace, madame le Maire refuse la décision majoritaire du jury dont elle faisait partie parce que la décision ne correspond pas à ses préférences. Curieuse conception de la démocratie. Toujours ses impulsions autoritaires. Mais la vérité éclate. Elle a demandé audience à Jean nouvel. Elle sera reçue le 9 juin. C’est elle qui se déplace. Elle va se contenter de peu après son vacarme politicien.
Le coup de pub mal préparé se retourne contre la maladroite, mal informée.
Assez de cirque.
Celui de Noël a coûté assez cher.
Charles Ceccaldi-Raynaud

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home