vendredi, septembre 08, 2006

table ronde santé université d'été jeunes ump

Participaient à cette table ronde Valérie Pécresse, Paul-Henri Cugnenc, Philippe Juvin, Philippe Vitel, Richard Mallié. (cliquer sur les noms pour accéder à leur page personnelle)

1/Valérie Pécresse a évoqué le lien entre obésité et précarité matérielle citant à l'appui un gérant d'hyper marché disant qu'il savait à quelle date était versé le RMI. En effet elle corrsepond à un pic d'achat de sucreries et de denrées de première nécessité : pâtes et riz. Ne pouvant acheter légumes et fruits frais, ou encore viande et poisson ces familles modestes compensent par la joie que ces friandises pourraient susciter chez leur progéniture.

Valérie Pécresse a aussi relevé le décalage entre le bien fondé des cours de diététique dispensés aux élèves d'école primaire et la réalité des faits : leur inaccessibilité tarifaire. On enseigne à nos enfants que la consommation de légumes et fruits frais contribue à prévenir l'obésité et le cancer. Cet enseignement est louable. Mais cela ne résoud pas l'effet prohibitif de leur prix.

Sordide, cette anedote appelle la reponsabilité de nos élus. Un responsable politique c'est une personne qui a en vue la résolution des problèmes de ceux qui ne peuvent par eux-mêmes y remédier.

Paul-Henri Cugnenc a pour sa part insisté sur la nécessité de ne pas cloisonner les problèmes. Ce n'est pas d'un côté la santé, de l'autre les décisions politiques. Mais les décisions politiques au service de la santé, de citoyens non infantilisés. P H Cugnenc a ainsi cité l'exemple de l'alcool, interdire toute consommation d'alcool serait infantiliser les citoyens, la modération est nécessaire, l'interdiction non. De tout en petite quantité disaient les anciens. Interdire la consommation de bonbons serait absurde, informer sur les conséquences de leur consommation excessive est impératif.

Le Professeur Juvin, a approuvé pour sa part que soit inscrite la mention des nuisances entrainables par la consommation de ces sucreries sur leur emballage, de la même manière que les cigarettes comportent sur leur paquet un avertissement. (voir à cet égard la note de Romain Mouton, Jeune PoP'des Alpes Maritimes.)

Les autres thèmes évoqués :

2/ P Vitel a insisté sur la nécessité de la pratique du sport, lui-même ancien joueur de Rugby.

3/ P Juvin a quant à lui insisté sur la nécessité d'introduire des cours de physionomie et d'éducation à la santé dans les cursus scolaires fustigeant l'ignorance des citoyens sur le fonctionnement de leur propre corps. Il a ainsi préconisé des cours fondamentaux d'anatomie et d'éducation à la santé.

4/Richard Mallié a développé son idée d'un chèque destiné aux étudiants pour la souscription d'une complémentaire santé. (proposition de loi n° 3220) consultable en cliquant sur le lien ci-après:http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion3220.asp

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home