lundi, août 14, 2006

Densification de la Défense
Ruine financière de la ville programmée
Une première victoire
Recours déjà engagé devant les tribunaux



Il a fallu 18 jours à un quotidien pour traiter du sujet.
Sur proposition de madame le Maire, la Commune de Puteaux devra payer sur dix ans, sa part du prix d’une remise à neuf.

L’EPAD parle de remise en état….
Il en profite pour sous évaluer le coût réel
La remise à neuf c’est 150 millions d’euros sur 5 ans
Le déficit annuel 30 millions d’euros pour toujours
Nous avons dit que l’état du marché ne permettait pas de sur densifier de plus de 350 000m².
Un million de m² de plus s’ajoutant aux 2 millions et demi déjà existants, ce serait l’étouffement, l’enlaidissement, le manque d’équipement et surtout l’insécurité liée à la construction sur pilotis.
.
Puteaux pour tous a consacré neuf articles sur le sujet
Deux élus de droite ont voté contre le projet au conseil municipal. Les socialistes de Puteaux se sont laissés berner par madame le Maire, dont l’exposé était inintelligible
.
Aujourd’hui toute la gauche est vent debout contre ce projet paranoïaque, négatif pour l’équilibre de la région île de France.
.
L’entretien des espaces publics pour l’éternité, sans le retour de ces espaces dans le patrimoine des communes prévue par la loi, épuisera les réserves financières des communes en cinq ans, et provoquera une majoration formidable de l’impôt dans la durée.
.
Les intérêts de la population ont été sacrifiés, sur l’autel des intérêts privés, à l’heure de la distribution des investitures et des prébendes,
.
Trahison !
.
Amis levez vous. Ne capitulez pas.
Sauvez la bourgade délabrée et ruinée d’autrefois, que nous avons érigée, ensemble,
au niveau d’une des plus belles et des plus riches villes résidentielles.
.
L’Etat et ses relais locaux et déloyaux ont dû déjà faire machine arrière. Il ne s’agit plus de construire un million de m² de bureaux mais seulement la moitié. C’est encore trop.
.
Mais c’est notre première victoire.
.
La sagesse serait de limiter le renouveau au ravalement, à la reconstruction des tours usées et vieillies, à l’augmentation des surfaces d’espaces verts, à l’installation d’escalators, à la fermeture dans les souterrains de toutes les portes ouvertes à l’insécurité
.
Bref il s’agit d’embellir la ville, déjà très belle, et seulement d’embellir sous le ciel bleu de Puteaux demain
.
Charles Ceccaldi-Raynaud

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Les tours si elles sont belles et hautes ne me dérangent pas. Il en manque d'ailleurs quelques unes a la Defense pour relever un peu l'emsemble.
Le tout est d'avoir une haute qualite architecturale, mais cela implique des couts plus élevés de construction. Les promoteurs cherchant a louer au plus vite se fichent un peu de la qualite architecturale. C'est pour ca qu'ils ont construit de simple boites comme les nouvelles tours du Faubourg de l'Arche. J'ai vu qu'a Londres et a Madrid il y a des projet de grandes tours tres belles.

15 août, 2006 00:04  
Anonymous Anonyme said...

Au secours,
Ils sont devenus fous... J'abonde dans votre sens Charles, moi-même très concerné dans mon métier par toutes les questions de sécurité et en particulier par la densification de la population dans un espace restreint dont chacun sait que le sous-sol est un vrai gruyère... Halte là!!! Reprenons les choses en main alertons les citoyens, faites les choses en grand, armons nous et décidons de notre avenir. Puteaux ne doit pas se faire phagociter par ce projet pharaonique même si New York, Chicago Londres et d'autres métropoles sont devenues des tentacules pustuleuses. Sans barrer la route au progrès, ne donnons pas un blanc seing à ces manants qui sous prétexte de puissances financières veulent nous laminer...

14 septembre, 2006 10:30  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home