vendredi, décembre 14, 2007

UNE NOUVELLE PALINODIE DE SYDNEY GHENASSIA

SYDNEY GHENASSIA SYNONYME DE SCOUMOUNE

L’intéressé a débuté sa carrière comme conseiller municipal dans la municipalité Dardel. Il était alors SFIO.

Après l’élection de Charles Ceccaldi début 69, il a suivi le maire dans son changement d'organisation. Au renouvellement, il a demandé un poste d’adjoint. Puis il a été candidat contre le maire au conseil général. Il s’est maintenu au second tour. Il a été battu avec un score minable de moins de 7,5 % environ.

Au renouvellement du conseil municipal, il fait retour dans l’équipe du maire Charles Ceccaldi Raynaud mais lors de l’élection pour le conseil général, il est de nouveau candidat aux deux tours et de nouveau battu avec le même score moins de 7 %. Il a un problème avec la location d’une villa appartenant à la ville, rue Benoît Malon. Il démissionne du parti socialiste. Il adhère à un parti social démocrate qui disparaîtra rapidement.

Lors des dernières municipales, le voilà tête de liste socialiste. Dès la première séance du conseil municipal, il se présente au poste de maire, mais plus de la moitié des nouveaux élus socialistes, cinq en tout, ne votent pas pour lui. Il refuse de marier la fille d’un de ses collègues élu sur sa liste. C’est le maire R.P.R. qui le fera.

Aujourd’hui que veut-il ?

Il demande un logement pour une famille avec laquelle il a des relations. Il s’agit de Monsieur Araujo Da Cruz.
Dans le même moment son frère demande un logement pour un parent mais se retire devant son frère.
Sa sœur demande un logement pour sa fille mais elle ne se retire pas. Elle estime qu’elle est prioritaire sur son frère.

Lors de la réunion de la commission du logement du 6 décembre dominée par Joëlle Ceccaldi, la candidature de ce Monsieur est rejetée. Aussitôt, Monsieur Ghenassia se rallie au maire sortant, qui relogera Monsieur Araujo Da Cruz si elle est élue.

Sydney Ghenassia ressemble beaucoup à Madame Ceccaldi.

Son parcours relève de la palinodie. Son amour de lui-même est immense.
Ce ralliement négocié témoigne du désarroi de Madame Le Maire.
Quelle belle acquisition.

Chaque fois qu’il a été candidat, soit à titre individuel, soit comme tête de liste, Monsieur Ghenassia a été battu à plates coutures, candidat quatre fois, quatre fois battu. Il porte la scoumoune, c'est-à-dire la malchance.
C’est un facteur supplémentaire pour la défaite programmée de Madame ceccaldi.

Ce n’est pas de l’ouverture, c’est de l’aventure, de la fermeture, de la désinvolture.


Charles Ceccaldi Raynaud

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home