dimanche, octobre 29, 2006

Les petits chefs

L'ardent désir de domination du petit chef est un phénomène observable dans nombre de collectivités.

Nous en connaissons tous de ces petits chefs jouissant, au vu de leur médiocrité, d'une illusoire supériorité.

Ils confondent, par un dédoublement relevant de la psychiatrie, le pouvoir de l'élu et leur fonction propre.

Nicolas GOGOL a formidablement décrit l'attitude ridicule des ces petits chefs. Frustrés de n'avoir jamais rien apporté de neuf à leur environnement, les petits chefs tentent en vain de savonner la planche à ceux dont ils craignent les compétences.

Ce ressentiment, si bien décrit par Nietzche : "ce qu'ils ne peuvent pas faire, ils le tiennent pour impossible aux autres" se manifeste subrepticement les premiers temps. Puis vient l'évidence.

L'élu qui croyait son environnement acquis ouvre les yeux, réveillé brutalement par le bruit lancinant de l'échec électoral prochain. Ainsi sonne le glas de son inadvertance.

Je ne résiste pas à vous transmettre un extrait d'une des nouvelles de GOGOL tant l'attitude de certains employés de Mairie lui est semblable.

Paraître à défaut d'être.

" quelle était la fonction de ce personnage important et en quoi consistait-elle? La chose demeure jusqu'à présent inconnue. Il faut savoir qu'un certain personnage important était devenu depuis peu un personnage important bien qu'il fût jusque là un personnage sans importance. D'ailleurs, même maintenant sa place ne serait pas considérée comme importante par rapport à d'autres beaucoup plus importantes encore.

Mais on trouvera toujours un cercle de gens pour qui ce qui est sans importance aux yeux des autres est important aux leurs. Il essayait d'ailleurs d'accroître son importance par de nombreux autres moyens comme se débrouiller pour que personne ne puisse venir le voir directement [...]

Il en est ainsi dans notre sainte Russie où tout est contaminé par la manie de l'imitation : tout un chacun se prend pour un chef et le singe. On dit même qu'un quelconque conseiller titulaire, quand on en fit un chef d'une petite chancellerie isolée se débrouilla pour qu'on aménage aussi tôt une pièce à part et il la désigna sous le nom de "salle d'audience" bien qu'on ait à peine pu placer un bureau dans cette "salle d'audience"

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home