lundi, février 25, 2008

FRONT REPUBLICAIN



Le 21 novembre 2005, monsieur Vincent Franchi, a porté sur les journalistes une appréciation, que la profession a qualifiée de « réplique hautement spirituelle ». Aujourd’hui il est candidat sur la liste de sa mère.


Joëlle Ceccaldi a refusé de rendre à Charles Ceccaldi-Raynaud ses fonctions de Maire, que la population lui avait confiées et qu’elle lui a arrachées quand il était malade.


La population doit regarder la situation qu’on essaye de mettre en place pour longtemps.
Il faut oublier les paillettes, les faveurs, les passes droits et prendre en considération la situation de l’ensemble des Putéoliennes et des Putéoliens.


Les Franchi Ceccaldi et les Ceccaldi Franchi ont l’idée d’administrer Puteaux le temps d’un demi siècle, par héritages successifs.


Seul un front républicain peut libérer Puteaux de ces tentatives héréditaires à l’infini, qui prennent appui sur quelques employés bien rémunérés préoccupés de leur durée.


Putéoliennes Putéoliens unissez vous, toutes tendances confondues, pour repousser l’assaut de ces barbares en papier.


Pour Puteaux que vous aimez, répondez à l’appel de l’Histoire tant qu’il est temps.


L’heure du barrage démocratique à l’héritage sonne le rassemblement populaire.
lA VOIX

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home