vendredi, juin 02, 2006



Sabotage de la fête des voisins
Tout le monde en prend conscience. Madame le Maire-désignée et ses affidés ont tout fait pour que la fête des voisins soit un échec à Puteaux.
Les amis du Maire des 35 glorieuses ont fait obstacle au sabotage municipal. Ils ont réussi à hausser la soirée au niveau du succès, malgré tout.
Le camp réduit de la mairie en folie s'est retranché tantôt dans les halls, tantôt dans les escaliers, tantôt dans les loges.
La police municipale, au lieu d'assurer la sécurité de tous, était mobilisée pour s'occuper de celle de madame, de son fils et de son entourage. C'est une infraction. Une prise illégale d'interêt.
Malgré le sabotage organisé, les amis de l'ancien Maire ont quand même, sauvé la fête, organisé la fête , assuré le succès de la fête.
Malgré ce sabotage mesquin, il y eut des moments d'amitié, de joie et de bonheur. Un souffle d'espoir est né pour l'avenir à l'occasion de cette fête triomphante, malgré tout.
Les obligés de madame le Maire ont échoué. Il en est particulièrement ainsi, de l'ancien laquais d'un prince arabe, fleuron fané et fatigué de l'entourage rapproché de la mairie.
Le jour de la fête, il était dans l'entrée de la résidence H.L.M de l'ancien château, parmi d'autres privilégiés et d'autres encore,qui méritaient leur logement.
Comme il n'est pas remarquable, nul ne l'a remarqué.
Une Iraniene française éblouissante détournait tous les regards.
Le comportement anti-Puteaux de la municipalité en folie(s?), relevait, en ce jour de fête, du folklore grossier et de la méthode inhabituelle.
La Voix

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home