jeudi, décembre 20, 2007

NON AUX ZAC
Non à la ZAC devant la Mairie.

La ville n’a pas de trottoirs même dans les rues principales. C’était le cas du Boulevard Richard Wallace et de la rue Jean Jaurès.
Les trottoirs ont été acquis sur les voitures.
Le long de la médiathèque le trottoir mérite d’être élargi. Le tournant rue Montaigne ne répond pas aux normes de la circulation urbaine.
La logique c’est d’aller jusqu’à la rue Anatole France.
Mais il serait dommage de détruire l’ancienne caserne de gendarmerie.
Cependant, il a été démoli des immeubles plus important au nom de la beauté de la ville.
C’est le carrefour qui est dangereux. Il est à l’angle de la rue Anatole France et de la rue de la République. C’est là qu’il faut détourner la circulation, et non créer une ZAC de plus.Sur tout ces sujets il faut une vaste consultation de la population.

Deux Zac aux Bergères, une ZAC au théâtre, une ZAC cœur Défense dans le quartier Caron, une ZAC le long de la médiathèque, une ZAC quartier Pressenssé EDF.Que signifie cette frénésie de ZAC à promoteurs ?

Après les symptômes de la jalousie, de la dépense, du luxe, de l’autorité, voici le symptôme de la ZAC.


La Voix

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home